Application

Agro-alimentaire.

Traitements thermiques agro-alimentaires

Les traitements thermiques dans les activités agro-alimentaires sont multiples.
Découvrez notre savoir-faire :

INFRAROUGE

Les tunnels de dorage et les tunnels de gratinage :

Qu’ils soient à énergie électrique ou gaz, les tunnels de dorage infrarouge sont aussi divers et spécifiques que les applications qui leur sont demandées. Le traitement sera appelé dorage sur des crèmes, gratinage sur des plats préparés, fusion pour des fromages (pizzas, croque-monsieur,…), croutage pour des pains de mie, braisage ou rôtissage pour les viandes, caramélisation ou glaçage pour des sucres et pâtisseries…

Les tunnels de dorage infrarouge transmettent l’énergie utile à la réaction de Maillard sans contact. Ils sont donc peu influencés par les conditions de travail et peuvent, grâce à la réaction de leurs émetteurs corriger la part convective inhérente à tout tunnel thermique. L’énergie est délivrée à l’endroit concerné par des dosages appropriés et quand elle est nécessaire. L’énergie développée par les émetteurs infrarouges permet des gains de productivité et de qualité non négligeables. Ils évitent aussi l’échauffement inutile des produits dans leur totalité et sont donc une solution idéale dans le cas de dorage sur des produits froids avant congélation par exemple.

Enfin, la réaction de Maillard est aussi une réponse aux problématiques de contamination avant emballage, ce qui donne au traitement de dorage un double bénéfice.

Tunnel-de-gratinage
Pasteurisation

Les tunnels de pasteurisation infrarouge :

Les tunnels de pasteurisation infrarouge transmettent l’énergie utile sans contact. Ainsi, ils permettent de traiter des plats traiteurs, aliments, gâteaux, biscuits, avec ou sans emballage, à cœur ou en surface suivant le type de contamination qui a été subi lors du process client.

Ils sont peu influencés par les conditions de travail et peuvent, grâce à la réaction de leurs émetteurs, corriger la part convective inhérente à tout tunnel thermique. L’énergie est délivrée à l’endroit concerné par des dosages appropriés et quand elle est nécessaire. On parle aussi de four froid. Ils évitent l’échauffement inutile des produits dans leur totalité et sont donc une solution idéale dans le cas de produits froids.

Les tunnels de cuisson infrarouge :

Les tunnels de cuisson infrarouge sont adaptés à des produits peu épais comme les crêpes, blinis, biscuits… Ils permettent une phase d’échauffement plus rapide et plus régulière que les fours conventionnels. Les temps et la puissance nécessaire durant le maintien en température s’en trouvent réduits.

Comme nos autres tunnels IR, ils sont peu influencés par les conditions de travail et peuvent, grâce à la réaction de leurs émetteurs, corriger la part convective inhérente à tout tunnel thermique. L’énergie est délivrée à l’endroit concerné par des dosages appropriés et quand elle est nécessaire.

Dans certains cas, les tunnels peuvent devenir de simples panneaux infrarouge situés dans un espace ouvert (cuisson en carrousel rayonnant).

Tunnel-de-cuisson
camember

Les fours de séchage :

Les fours de séchage infrarouge transmettent l’énergie utile sans contact et en surface des produits alimentaires. Ainsi, ils permettent de réaliser des croûtages (fromages, pains de mie sans croûte), sécher des enductions (fromages, viandes), réduire les quantités d’eau surfaciques sans altérer le cœur des produits.

Ils sont peu influencés par les conditions de travail et peuvent, grâce à la réaction de leurs émetteurs, corriger la part convective inhérente à tout tunnel thermique, ce qui en fait des fours très stables. L’énergie est délivrée à l’endroit concerné par des dosages appropriés et quand elle est nécessaire. On parle aussi de four froid. Ils évitent l’échauffement inutile des produits dans leur totalité et sont donc une solution idéale dans le cas de produits froids.

Les fours de séchage infrarouge peuvent se présenter sous forme de four conventionnel ou comme de simples panneaux infrarouge dans un process ouvert.

La torréfaction / le toastage :

On entend par torréfaction et toastage, non seulement le grillage de grains de café mais aussi tous les traitements qui, à travers l’action de griller un produit, lui confère des qualités gustatives différentes. La plupart des céréales, graines et fruits secs sont donc concernés, mais on peut aussi citer les copeaux de bois, l’argan, les pâtes, le riz et bien d’autres produits alimentaires.

Les fours de torréfaction et toastage infrarouge transmettent l’énergie utile sans contact et en surface des produits alimentaires. Afin d’obtenir un toastage plus ou moins régulier, les panneaux infrarouge peuvent être combinés avec des convoyeurs vibrants ou des mélangeurs étudiés spécifiquement pour ces applications.

Les fours de toastage infrarouge sont peu influencés par les conditions de travail et peuvent, grâce à la réaction de leurs émetteurs, corriger la part convective inhérente à tout tunnel thermique, ce qui en fait des fours très stables. L’énergie est délivrée à l’endroit concerné par des dosages appropriés et quand elle est nécessaire. Ils évitent l’échauffement inutile des produits dans leur totalité et sont donc une solution idéale dans le cas de produits froids.

Les fours de torréfaction infrarouge peuvent se présenter sous forme de four conventionnel ou comme de simples panneaux infrarouge dans un process ouvert.

Torecfaction-cafe

Faisceau d'électrons

La décontamination alimentaire :

Alors que l’infrarouge permet une stabilisation ou pasteurisation des produits alimentaires, le traitement par faisceau d’électrons (EB) permet la réduction du nombre de micro-organismes qu’ils contiennent. La capacité des faisceaux d’électrons à détruire efficacement les micro-organismes est connue depuis des décennies et largement utilisée aux Etats-Unis mais très peu en Europe (autorisé par la Food and Drug Administration et le Département de l’Agriculture des États-Unis). L’OMS l’a pourtant accepté pour l’alimentation humaine après des recherches scientifiques extensives. La décontamination diffère de la stérilisation car il ne vise pas nécessairement à détruire la totalité des germes ; l’irradiation détruit efficacement certains micro-organismes et de nombreuses bactéries. Actuellement, sept pays de l’Union européenne autorisent l’irradiation d’aliments : la Belgique, la République tchèque, la France, l’Italie, les Pays-Bas, la Pologne et le Royaume-Uni. En France, les aliments suivants peuvent être soumis à un traitement par ionisation : fraises, oignons, échalotte, flocons et germes de céréales, légumes et fruits secs, farine de riz, viande et abats de volaille, cuisses de grenouilles congelées, crevettes congelées, épices et aromates secs. Au Royaume-Uni il est possible d’irradier les poissons. La décontamination EBeama l’avantage de ne pas être thermique, donc d’éviter les altérations liées à des températures élevées.
Decontamination-aliment
Decontamination-bouteilles-&-film

La décontamination de films alimentaires :

La décontamination des emballages avant introduction des produits est primordial. A quoi servent toutes les précautions drastiques sur les lignes de production si l’emballage est pollué ? L’EBeam apporte une solution en sortie de lignes de production chez les fabricants de films alimentaires mais aussi au point d’emballage des usines alimentaires.

La capacité des faisceaux d’électrons à détruire efficacement les micro-organismes est connue depuis des décennies et permet des logs de réduction importants.

Tout l’enjeu du développement de solutions de décontamination d’emballages en ligne est d’adapter le procédé de traitement EBeam à la diversité des applications rencontrées dans le secteur (décontamination de films, de préformes ou d’emballages formés), au niveau d’hygiène requis.

Décontamination de films, préformes ou bouteilles : les trois solutions sont aujourd’hui proposées sur le marché, chacune avec son propre procédé de traitement.

Sans eau ni produits chimiques, la décontamination EBeam a un impact environnemental très faible. Elle est également plus rapide, ce qui permet de réduire l’encombrement des modules de décontamination.

Le procédé ne génère pas d’effluents toxiques qui devront être traités avant d’être rendus au milieu naturel. Les gains sont autant économiques qu’environnementaux et portent sur les installations, les achats de consommables et la gestion des déchets.

Amélioration des propriétés d’emballage ou polymère :

Le traitement Ebeam est aussi utilisé dans l’industrie pour modifier les caractéristiques de produits polymères :

La réticulation des polymères par Ebeam permet l’amélioration de nombreuses propriétés :

  • Thermique : résistance à la température, au vieillissement, à la température…
  • Mécanique : résistance à la traction, à l’abrasion, à la pression, au fluage…
  • Chimique : résistance à la fissuration, etc.

Les films, mousses ou gaines thermo rétractables avec propriétés de mémoire de forme sont très souvent réticulés par Ebeam.

Mais le traitement Ebeam peut aussi servir pour obtenir l’effet inverse, soit la dégradation de matériaux.

Les faisceaux d’électrons provoquent la dégradation des polymères, la rupture des chaînes et permettent au matériau d’être broyé en une poudre fine pour une utilisation dans les encres et les revêtements. Ceci est applicable aussi sur des fibres issues du bois qui sont alors réutilisées dans des détergents biodégradables ou des substituts de régime alimentaire.

Emballage-polymere

Avant

pictos-avant-apres-essais

Possibilités d’essais en laboratoire et sur site.

Après

pictos-avant-apres-maintenance

Nos installations sont conçues pour vous faciliter la maintenance :
– Des émetteurs aux durées de vie augmentées par le choix des matériaux, la conception de nos fours.
– Des panneaux infrarouges en racks extractibles.
– Un S.A.V. irréprochable.

Contactez-nous.

Vous êtes intéressés par ces applications ?
N’hésitez pas à nous contacter !

Actualités Chaudelec.

Nous participerons au prochain salon CFIA / SEPEM de Toulouse au stand E106 du 20 au 22 septembre 2022.

Fidèles au CFIA Rennes depuis 2015.