Application

Peinture.

Les technologies rayonnantes en cuisson de peinture
Bases à l’eau / Peintures solvantées, poudres et peinture UV/EB… À chaque peinture, sa technologie.

Des installations conçues en fonction de la ligne (peinture, substrat, type de ligne…) mais aussi de l’énergie disponible (gaz ou électrique).

 Nos chimistes sont à votre service pour déterminer la meilleure technologie IR ou UV /EB

INFRAROUGE

Étuves et dopage Infrarouge gaz :

Appelées aussi arches de dopage ou de cuisson IR, ces installations se placent à l’entrée d’étuves existantes qui ne parviennent pas à atteindre les objectifs usine en termes de cadence (augmentation de la production, pièces plus massives…) ou en termes de qualité (points froids, grains, courbes non conformes).
Elles peuvent être ajoutées en entrée d’étuve, intégrées à un sas ou rideau d’air ou bien même remplacer une partie convective.
CSI développe sur demande l’arche IR qui sera adaptée à l’amélioration de la ligne peinture après une analyse fine et complète de l’existant. Ainsi, la définition du dopage sera totalement différente entre un process sur produit solvanté liquide, peinture à l’eau ou bien poudre.

Le dopage peut être réalisé sur la superficie des pièces ou bien sur un point particulier par une définition de rayonnement précise.
La densité de puissance est aussi adaptée au process. Ainsi, les radiants IR CSI peuvent apporter des densités de puissance atteignant 200kW/m² comme des densités beaucoup plus faibles si les pièces ou les produits appliqués ne permettent pas de rampe de température élevées.

Certains produits nécessitent des longueurs d’onde rayonnantes spécifiques. Grâce à la diversité des sources IR gaz ou électriques CSI, ces longueurs d’ondes peuvent être prises en compte dans la définition du système de dopage.

boosterpoudre
IR

Étuves et dopage Infrarouge électrique :

Les arches de dopage IR électriques rassemblent la plupart des avantages de l’infrarouge gaz mais elles permettent aussi un plus large éventail de longueur d’ondes, allant de l’infrarouge long à l’infrarouge court qui ne peut pas être atteint en technologie gaz.
L’infrarouge court autorise une isolation complète entre la source rayonnante et les pièces passant dans l’arche de dopage.
Ces installations se placent à l’entrée d’étuves existantes qui ne parviennent pas à atteindre les objectifs usine en termes de cadence (augmentation de la production, pièces plus massives…) ou en termes de qualité (points froids, grains, courbes non conformes).
Elles peuvent être ajoutées en entrée d’étuve, intégrées à un sas ou rideau d’air ou bien même remplacer une partie convective.
CSI développe sur demande l’arche IR qui sera adaptée à l’amélioration de la ligne peinture après une analyse fine et complète de l’existant. Ainsi, la définition du dopage sera totalement différente entre un process sur produit solvanté liquide, peinture à l’eau ou bien poudre.

Le dopage peut être réalisé sur la superficie des pièces ou bien sur un point particulier par une définition de rayonnement précise et un process permettant de ne chauffer qu’un point particulier sur les axes X, Y et Z.
La densité de puissance est aussi adaptée au process. Ainsi, la technologie IR CSI peut apporter des densités de puissance atteignant 700kW/m² (très rare pour ce genre de procédé) comme des densités beaucoup plus faibles si les pièces ou les produits appliqués ne permettent pas de rampe de température élevées.

Certains produits nécessitent des longueurs d’onde rayonnantes spécifiques. Grâce à la diversité des sources IR gaz ou électriques CSI, ces longueurs d’ondes peuvent être prises en compte dans la définition du système de dopage.

Panneaux de dopage / cuisson Infrarouge gaz ou électrique :

CSI développe aussi des systèmes plus compacts pouvant se limiter à un ou quelques panneaux ou modules IR afin de doper des étuves existantes (augmentation de cadences, points particuliers froids, amélioration de courbes de température). Les éléments infrarouge peuvent être placés en amont des étuves existantes, en sas d’entrée ou même dans l’étuve elle-même.
Tout comme les installations plus importantes déjà décrites ci-dessus, les panneaux IR peuvent apporter des densités de puissance très variées sur une large gamme de longueurs d’ondes.

four-pièces-rilsan
ir-peinture-bois

Peinture et vernis sur bois :

Les peintures et vernis sur bois représentent une difficulté supplémentaire pour leur polymérisation. En effet, contrairement aux métaux, verres ou plastiques qui peuvent avoir des caractéristiques plus ou moins adaptées à un traitement thermique, les bois ont la propriété supplémentaire d’être « vivants ». Substrat et produit peuvent interférer de façon irrégulière et poser des problèmes lors du traitement. C’est pour cela que les tunnels IR réalisés pour les industries du bois se doivent d’être souples d’utilisation, correspondre à la bonne longueur d’onde attendue par le système substrat+produit et répétables dans le temps et lors des phases transitoires.
Qu’il s’agisse de pièces planes ou complexes, les tunnels IR CSI sont définis afin de répondre aux particularités géométriques de la production.

CSI, en lien avec les fournisseurs de produits (vernis, peinture) peut réaliser des études et essais afin d’aider le client utilisateur au choix technologique. La solution IR peut ainsi très bien être une partie d’une solution mixte IR + UV ou même une solution finalement exclusivement UV.

Ultraviolet

Peinture et vernis sur bois :

CSI est en capacité de travailler sur des installations UV en technologies arcs ou LEDs. Le choix sera réalisé en fonction des conditions de production et évidemment du produit lui-même.
Les vernis UV sont utilisés dans la finition, le vernissage et le laminage de meubles et de menuiseries. Avec les avantages d’obtenir une dureté et une longévité accrues, ils contiennent peu ou pas de solvant nocif pour l’environnement et augmentent la qualité des produits finis.
Afin de limiter les effets indésirables liés à un traitement thermique  et à l’interaction entre bois et produit appliqué, l’alternative UV est une piste intéressante. Ici, plus qu’en IR, les longueurs d’ondes de rayonnement sont importantes car les éléments photo-chimiques ne répondent qu’à une certaine dose d’énergie dans la bonne gamme de rayonnement.
Il est donc important de travailler avec le fournisseur de produit pour définir et valider quelle sera la meilleure lampe UV. Pour cela, des essais de validation sont réalisables en nos locaux ou sur ligne.
La solution UV peut ainsi très bien être une partie d’une solution mixte IR + UV.

uvapp5
UVCSI

Peinture et vernis sur verre / plastiques :

CSI est en capacité de travailler sur des installations UV en technologies arcs ou LEDs. Le choix sera réalisé en fonction des conditions de production et évidemment du produit lui-même.
Les vernis UV offrent une meilleure résistance à l’abrasion et aux rayures. Ils représentent donc une solution intéressante pour protéger la face sensible de surfaces en verre ou plastique, mais aussi pour améliorer les processus d’assemblage de cartes de circuits imprimés.

Peinture et vernis en impression et arts graphiques :

Ici aussi, les installations UV CSI sont à même de répondre aux demandes des industriels.
L’utilisation d’encre UV évite l’évaporation de matière et donc les phénomènes de réduction de surface imprimée et leur gestion. De plus, aucun rejet n’est à traiter.
Les installations UV CSI s’intègrent ainsi sur les lignes d’impression numérique, offset, flexographie, lithographie, sérigraphie et typographie.  Elles permettent plus de flexibilité, une meilleure qualité de rendu, la longévité des impressions, tout en réduisant les temps de « réticulation ».

lampe-uv-convoyeur

Faisceau d'électrons

Les faisceaux d’électrons (ebeam) et les revêtements :

CSI a participé à la première association sur ligne industrielle des trois technologies radiantes IR+UV+EB en Europe. Partenaire technique de sociétés promouvant ces technologies, entre autres dans le coil-coating et le packaging, CSI a aussi contribué au développement d’une unité de laboratoire EB afin de permettre aux formulateurs de revêtements ebeam de mettre au point leurs produits et d’en faire la promotion auprès des utilisateurs industriels.

Le resserrement des réglementations sur les émissions de COV, les diminutions de consommation énergétique, l’augmentation progressive de la taxe CO2 et le recyclage des produits, oblige les utilisateurs finaux de laques, revêtements, encres d’imprimerie et adhésifs contenant des solvants à rechercher des procédés plus respectueux de l’environnement. La croissance de la technologie ebeam n’est donc qu’à son commencement !

La polymérisation par faisceau d’électrons réduit drastiquement la consommation d’énergie, évite l’émission et le traitement de matières volatiles COV (les revêtements EB sont 100% sec).  Il n’y a aucune élévation de température contrairement aux traitements IR et UV.

La technologie ebeam réduit considérablement l’espace nécessaire pour une ligne de process et permet des niveaux de productivité élevés.

CSI et sa société sœur RADSYS (www.radsys.eu) sont à même de répondre à toutes les interrogations sur cette technologie en pleine expansion.

ebeam-unit

Avant

pictos-avant-apres-essais

Possibilités d’essais en laboratoire et sur site.

Après

pictos-avant-apres-maintenance

Nos installations sont conçues pour vous faciliter la maintenance :
– Des émetteurs aux durées de vie augmentées par le choix des matériaux, la conception de nos fours.
– Des panneaux infrarouges en racks extractibles.
– Un S.A.V. irréprochable.

Contactez-nous.

Vous êtes intéressés par ces applications ?
N’hésitez pas à nous contacter !